Je crée ma start-up en quelques clics

Accompagnement de A à Z
par notre équipe d'experts

La création de votre entreprise à
une vitesse exponentielle et en toute quiétude

Vos statuts juridiques , business plan, business model, ...
rédigés sur mesure

CONFIRMATION DE VOTRE IDEE DE PROJET

          Vous avez une idée qui pourrait bien se transformer en une entreprise extrêmement rentable et pour ce faire, vous souhaiteriez avoir quelques conseils, quelques astuces pour que votre rêve devienne réalité. Vous êtes au bon endroit.

Votre idée de projet

  • est elle une bonne idée?
  • est elle novatrice ?
  • est elle faisable ?
  • est elle porteuse ?

La solution à toutes ces questions est : une Etude de marché

L’étude de marché permet de tester une idée et de réduire les incertitudes et les risques :
 c’est le meilleur moyen de connaître ses chances de succès avant de se lancer

          L’étude de marché, c’est aussi une formidable source de renseignements sur le marché visé, les besoins et les attentes des futurs clients, l’adéquation du produit ou du service proposé. Ces données permettent également de se fixer des objectifs commerciaux plus réalistes. Selon l’agence pour la création d’entreprise (APCE), 70 % des faillites des jeunes sociétés sont dues à une étude de marché inexistante ou insuffisante. Doing Business in Africa se charge de vous fournir les données statistiques sur les plus grands marchés porteurs ainsi, 2 solutions s’offrent à vous :

  •  Prendre connaissance de ces données statistiques et se débrouiller tout seul 
  • faire appel aux spécialistes que nous sommes qui réaliseront votre étude de marché

STATISTIQUES

          Ces données statistiques prises dans un échantillon de 7 Pays Africains (Cameroun, Gabon, RCA, Guinée Equatoriale, Nigéria, Mali) renseignent sur La demande, l’offre et l’environnement des activités les plus porteuses de nos jours.

Numérique : Application mobile, Site web, Electronique des objets, etc.

Agricole : Cacao , Café, Coton, Bois, Caoutchouc, Banane, etc.

Financière : 

Economique :

Financière :

Emotionelle : 

De la connaissance : 

Numérique :

Une fois qu’on a l’idée, il faut toujours être prêt à rencontrer un investisseur. Pour se faire, vous devez disposer de certains documents.

ELEMENTS CLES POUR UNE START-UP

En général, une start up doit reunir les éléments suivant :

Business Plan

(communément appelée : executive summary). C’est l’accroche de votre business plan, une note de présentation qui vise à susciter l’intérêt du lecteur

Statut juridique

La viabilité juridique renvoie à ce qui est autorisé par la loi. Il s’agit ici des conditions juridiques dans lesquelles une Entreprise peut ou doit exister. La connaissance de la viabilité juridique de l’entreprise permet à tout entrepreneur de s’assurer de la capacité juridique d’entreprendre et que l’activité dans laquelle il veut entreprendre est licite.

Curriculums vitae

Les curriculums vitae des principaux acteurs de l’entreprise qui va être créée, en mettant en avant la valeur ajoutée qu’ils apporteront au projet,

Organigramme

la manière dont va s’organiser la vie de l’entreprise autour de ces personnes (qui contrôle les ventes, les relations entre les associés s’ils sont plusieurs, qui gère la production, qui assure la gestion etc…) il s’agit ici de mettre en exergue les atouts et le savoir-faire des personnes citées, et notamment du chef d’entreprise,

ATTENTION : L’aspect financier de votre projet est essentiel pour votre interlocuteur. Il témoigne de votre capacité à vous projeter financièrement et conditionne souvent l’acceptation ou non d’un dossier de financement.

DOCUMENT POUR EXERCICE EN COUR

Pour ceux qui sont déjà en exercice
Les documents comptables obligatoires à tenir en cours d’exercice et à conserver dans votre comptabilité sont les suivants : le livre-journal, le grand livre, et le livre d’inventaire. On peut ajouter la balance comptable, qui est facultative, mais précieuse.

LE LIVRE JOURNAL

Le livre-journal recense dans un seul document toutes les opérations impactant le patrimoine de l’entreprise. La législation impose d’enregistrer ces mouvements quotidiennement, de manière chronologique, et une même écriture comptable ne peut comptabiliser des mouvements étalés sur plusieurs jours. Le livre-journal doit indiquer le détail des recettes (identité du client, sommes versées, mode de règlement et nature de la mission) et le détails des dépenses (nature de l’achat ou identité de la dépense…).

LE GRAND LIVRE

Le livre-journal recense dans un seul document toutes les opérations impactant le patrimoine de l’entreprise. La législation impose d’enregistrer ces mouvements quotidiennement, de manière chronologique, et une même écriture comptable ne peut comptabiliser des mouvements étalés sur plusieurs jours. Le livre-journal doit indiquer le détail des recettes (identité du client, sommes versées, mode de règlement et nature de la mission) et le détails des dépenses (nature de l’achat ou identité de la dépense…).

LIVRE INVENTAIRE

Le livre-journal recense dans un seul document toutes les opérations impactant le patrimoine de l’entreprise. La législation impose d’enregistrer ces mouvements quotidiennement, de manière chronologique, et une même écriture comptable ne peut comptabiliser des mouvements étalés sur plusieurs jours. Le livre-journal doit indiquer le détail des recettes (identité du client, sommes versées, mode de règlement et nature de la mission) et le détails des dépenses (nature de l’achat ou identité de la dépense…).

DOCUMENT DE FIN D'EXERCICE

Les documents nécessaires pour établir les comptes A la clôture de l’exercice comptable, l’entreprise doit établir les éléments de comptabilité générale : le bilan, le compte de résultat, l’annexe, qui sont des états financiers obligatoires.annuels

Le Bilan comptable

Le bilan comptable représente synthétiquement la situation économique et financière de l’entreprise. Il est composé de l’actif et du passif dont il montre la situation finale au moment de la clôture. Il est comme une photo de la santé financière de l’entreprise. C’est donc un document très important, autant pour l’administration que pour les banques ou de probables investisseurs. En effet à partir du bilan comptable, le bilan fiscal est ensuite réalisé pour déterminer le bénéfice imposable.

Le Compte Résultat

Les données les plus importantes du compte de résultat sont : le chiffres d’affaires (dont la variation d’une année sur l’autre est à analyser avec attention), les charges d’exploitation (consommation de matières pour les entreprises de production, frais généraux de fonctionnement, salaires), le résultat d’exploitation (il montre la rentabilité économique des activités de l’entreprise).

L'annexe Comptable

Les données les plus importantes du compte de résultat sont : le chiffres d’affaires (dont la variation d’une année sur l’autre est à analyser avec attention), les charges d’exploitation (consommation de matières pour les entreprises de production, frais généraux de fonctionnement, salaires), le résultat d’exploitation (il montre la rentabilité économique des activités de l’entreprise).